27 octobre 2012

Smile

1

3

5

2

4

Ces énimèmes photos d'automne ont été prises il y a six jours, et depuis je suis admissible au concours de professeur des écoles. # smile # surpise # soulagement # big up #

Les vacances sont là, et avant de penser aux révisions des oraux, je vais un peu me balader vers chez vous, et pourquoi pas dans un shop de tissus ?

Posté par sarah_lilia à 17:28 - - Commentaires [31] - Permalien [#]


21 octobre 2012

Banoffee # Trish D. # Froid # Chocolat # Cocooning # Automne # ♥

2

1

3

4

Folle envie de chocolat, sans doute dûe aux 2 degrés de mardi matin (WTF ?!) : Banoffee à la one again avec ce qu'il y a dans les placards : des petits beurres et du beurre salé en couche numéro un, recouverts de bananes, de lait concentré sucré tout juste caramélisé, et de chocolat fondu, noir de chez noir.

Posté par sarah_lilia à 17:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

17 octobre 2012

Expressions

1

2

3

4

7

5

6

9

Posté par sarah_lilia à 16:17 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

13 octobre 2012

Octobre

1

2

3

4

5

6

J'ai l'impression que je n'ai fait que dormir ou lutter contre le sommeil pendant les semaines qui ont suivies le concours. J'ai passé mon temps à me plaindre. Du froid, de la chaleur, de la fatigue, du bruit, du silence. Mon tatoueur m'a dessiné sur le poignet en écoutant du rock pendant une heure et demie. Puis N. est arrivée et je lui ai raconté toute ma vie. J'ai pensé que c'était grave, tout ce que je racontais, que c'était dur et que ça ne pouvait pas continuer. Mais le brownie au choc' et les glaces ont arrangé ça. Puis on s'est délectées des soirées entières devant Gossip Girl. Et quand je me suis réveillée ce matin, il était 11 heures, Lilia avait faim, j'ai culpabilisé. On a mangé la moitié du paquet de céréales, j'ai ouvert les volets et c'était l'automne. Le soleil qui chauffe, le froid qui saisit à l'ombre, l'odeur des crêpes qui chauffent près du parc, les marrons et les chataîgnes et the truth about love on the road.

The truth about love comes at 3am 
You wake up fucked up and you grab a pen 
And you say to yourself 
I'm gonna figure it out, I'm gonna crack that code 
Gonna break it break it down 
I'm tired of all these questions 
And, now it's just annoying 
Cause, no one has the answer 
So I guess it's up to be 
To find the truth about love [...]

Posté par sarah_lilia à 17:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

03 septembre 2012

Septembre, septembre

1

Et la rentrée, reprendre le rythme, retrouver ses collègues/amis, la fatigue du manque d'habitude, le réveil le matin. Et septembre est le mois du concours, et ce petit blog à peine ouvert que déjà délaissé. J'ai déjà tellement moins le temps de flâner sur les vôtres, et j'ai peur de ne pas me tenir à l'écriture de celui-ci. Mais l'envie est là, alors je laisse passer ce mois, et j'espère vous retrouver.

Posté par sarah_lilia à 19:48 - - Commentaires [20] - Permalien [#]



24 août 2012

Torpeur #1

1

2

3

4

30° dans l'appartement jour et nuit... Confinées entre quatre murs, tentant de grapiller quelques degrès. On s'occupe, on tourne en rond, on joue, elle joue, je travaille... La seule différence avec des vacances passées sous un froid polaire comme celles de février dernier, c'est la lumière du soleil qui s'infiltre entre les volets entrebaillés et qui nous plonge dans une torpeur à la fois douce et désagréable.... Au ralenti.

Posté par sarah_lilia à 19:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

18 août 2012

Corners #1

4

10

8

11

1

2

7

6

9

3

5

Dans la chambre de Lilia, on trouve en vrac, des présents ramenés de chaque petit ou grand voyage, des cadeaux de blogueuses, des jolies choses de chez Monop' - valisettes accumulées d'années en années, imper' collection automne '12 etc. -, du home made rappelant une autre époque - coussins, plaids, petit lit et sa poupée Thelma - , de l'art façon maternelle, une penderie bricolée. On y trouve aussi des murs pas toujours blancs, des rayures, un sol parfois tâché, et toutes les joies d'une location. On y trouve des vieux jouets de bébé, auxquels on est bien trop attachés pour les reléguer dans le carton -on se dit, on verra, plus tard peut-être.... On y trouve des jouets flambants neufs, à l'ancienne ou intergalactiques, élus momentanés du coeur d'une fillette, et  qui seront à coup sûr remplacés par d'autres dans quelques semaines. On y trouve souvent une petite fille, se déguisant en dame, avec tous les colliers roses, bracelets brillants et bagues bling-bling qu'elle a pu dénicher au fond du tiroir de sa commode - à la grande incompréhension de sa maman que les princesses n'ont jamais fait rêver petite ! La journée, un oeil curieux y trouverait des jouets abandonnés et un chat avachi sur le lit profitant de son moment de répis, la petite fille et son doudou souvent loins dehors. Si on vient le soir, on retrouve cette petite fille blottie dans les bras maternels lisant une histoire cent fois parcourue, rituel auquel on ne coupe pas, même quand on le voudrait. Mais dans cette chambre j'y trouve surtout quelque chose d'étrange : à n'importe quel moment où je pénètre, que les tiroirs soient renversés par terre, les poupées alignées pour la sieste ou les légos étalés sur le passage, il flotte un calme et une douceur qui me rassurent, et qui me disent, c'est bon, tout va bien, on est bien.

Posté par sarah_lilia à 15:09 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

13 août 2012

C'était bien

3

6

Je ne vais pas vous assomer avec mille et une photos de soleil couchant sur mer bleue, tout simplement parce que je ne les ai pas prises, ahah. Je ne vais pas vous raconter cette belle semaine reposante, ces heures à essayer d'attraper des crabes et autres petites crevettes, le goût tellement unique du sel sur les lèvres, les plaisirs kitch de la côte, les cailloux-qui-font-mal-maman quand on sort de l'eau, les cinquantes piqures de moustique, les heures de confidence, le plaisir de la famille et des amies, l'odeur du poulet-frites-ketchup sous le parasol. Je ne vais pas non plus vous imposer les cent photos de Mickey et de ses friends. Ni vous raconter les 39 de fièvre juste avant de partir. Je ne vais pas vous expliquer comment Buzz l'éclair et son pote Woody se sont retrouvés dans nos bagages, je ne sais plus vraiment. Mais je peux vous montrer ces deux clichés d'une princesse dont les pieds n'ont pas touché terre pendant quelques jours.

Posté par sarah_lilia à 22:48 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

30 juillet 2012

//

1

2

3

5

4

Lilia est revenue cet après-midi après cinq jours loin de sa mum, cinq jours qui me paraissaient une éternité, mais qui sont comme d'habitude passés à une vitesse folle, entre les sorties, les amis, les révisions, le tour de quelques salons de tatouage en attendant de trouver the one, le footing, les petites obligations du quotidien. Fin juillet est déjà là et on est heureuses de se retrouver. Bref, nous partons mercredi à l'aube voir si la mer est toujours bleue. A bientôt....

Posté par sarah_lilia à 18:47 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

25 juillet 2012

Récup' et recyclage

1

2

3

4

10

11

5

7

6

12

13

{ Serviettes de table, à partir de la serviette nouée des Intemporels kids, adaptée pour les 4/6 ans. De gauche à droite : liberty Poppy and Daisy & biais Tombouctou, liberty Mitsi & biais à pois je-sais-plus-le-nom, tissu La Forêt enchantée & biais Tatum, liberty Mirabelle & biais Eloïse / les liberty from Shaukat, tissu La Forêt enchantée et les biais by La droguerie, doublure des bavoirs Indigotex & Marèse, boutons de récup' Petit bateau } 

Lilia utilisait encore ses bavoirs cousus il y a de ça deux ans, mais impossible pour elle d'attacher seule un bouton derrière sa nuque ou de faire un noeud. Du coup j'ai créé un système de fermeture adapté à son âge, elle n'a plus qu'à passer la serviette par la tête et passer le gros bouton dans la cordelette, plus besoin de sa mère, l'indépendance quoi ! Aussi bête que cela puisse paraître, la couture de ces serviettes était un enjeu pour moi : il s'agissait déjà de réapprivoiser ma machine délaissée pendant un an, de découvrir si la couture était toujours mon kiff. J'avais un peu la pression par rapport à ce que je faisais avant. Puis c'était hors de question de commander des tissus tant que je n'étais pas sûre de moi. J'ai donc pioché dans les chutes qu'il me restait, assorti au fil de l'inspiration. Redécouvert le bonheur de coudre des mètres de biais... Bref, j'ai cousu de nouveau.

PS : si la serviette vous intéresse pour vos petits bouts, la longueur du biais qui passe dans la nuque est de 16/17 cm et la fente de 9 cm.

Posté par sarah_lilia à 17:48 - - Commentaires [45] - Permalien [#]



« Début   1  2  3  4  5  6    Fin »