1

2

3

a b

4
26 du Otona no couture One piece smock blouse (livre 5 chez les JCA) ◘

Les plis sont un bonheur à coudre, surtout si on choisit un voile de coton, fin, très fin, blanc, bien blanc, et vraiment, vraiment fragile. Et que par conséquent, on décide de ne pas marquer les plis au crayon - l'horreur si ça marque trop -, mais de les épingler (bâtir, moi ?). Le tissu glissait, les épingles tombaient...on repassera pour la régularité ! Et le bouquin est pas très clair sur la largeur que doivent avoir ces plis au final (surtout pour quelqu'un qui ne comprend pas le japonais). C'est vrai que le modèle est assez long à réaliser, plein de subtilités, notamment pour le montage du col, mais ça vaut le coup de prendre son temps. Et  j'ai très envie de le refaire, mais en plus mieux bien. J'avais lu que le modèle taillait petit, j'ai pris une taille au dessus de la mienne, et descendu la fente pour la patte de boutonnage de 3 cm pour qu'elle tombe mieux. Je vous l'accorde, la dernière photo est un peu outrageusement chocking.

Voile de coton Indigotex, boutons La droguerie